Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog de FullHaya

Le Blog de FullHaya

Les aventures maritimes d'Annick & Bruno


Les travaux de préparation de la saison 2022 sont terminés

Publié par Bruno QUESNEL sur 14 Janvier 2022, 14:16pm

Après un super séjour à Plougasnou où nous avons passé les fêtes du réveillon de jour de l'an nous voici depuis une semaine au Crouesty.

On ne peut pas dire qu'il ait fait beau. De la pluie pour nous accueillir et ensuite deux jours de tempête avec 50 N de vent.

On a rejoint nos amis de Vannes. Annick est restée 3 soirées et deux jours avec eux. Quelques belles balades à pieds et un peu de shopping.

J'ai accompagné pendant ce temps mon ami Michel pour convoyer son bateau de La Roche Bernard à Port Louis.

Un bon moment de partage ensemble sur 2 jours de navigation au moteur car le bateau était désarmé.

Notre ami a maintenant son bateau à 20 mn de chez lui et surtout un accès direct en mer. Cela va grandement simplifier son usage du bateau et son envie de naviguer plus régulièrement. On espère bien se retrouver sur l'eau le plus souvent possible.

Entre deux moments de pluie ou mauvais temps on a avancé doucement dans nos travaux.

  1. Faire le nettoyage et le graissage des winchs, poulies, coinceurs. Ca c'est fait pour les 4 winchs et ils en avaient besoin après un graissage trop abondant fait par un équipier il y a 3 ans. La graisse marine commençait à gommer et la rotation des winchs devenait plus difficile. J'ai maintenu le graissage pour les pignons mais mis de l'huile légère sur les cliquets et les roulements. Maintenant les winchs tournent tout seul sans aucune retenue.
  2. Remplacement du coude d'échappement moteur par un coude neuf en Inox. C'est fait et cela s'est bien passé. Le coude en fonte n'était pas tant bouché que ça par la calamine. Je dirais qu'il était obstrué à 25-30% grand max. Néanmoins un coude neuf permettra une meilleure respiration du moteur sans brider l'échappement. La pipe-bride de refroidissement était corrodée à l'intérieur. Et là environ à 40% de passage obstrué. Je ferais un décapage nettoyage des deux pièces à la Dremmel une fois de retour à la maison. J'ai fait tourner le moteur pendant 30 mn après remontage. RAS.
  3. Mise en place des deux matelas neufs achetés pour la cabine AV. Impeccable les prises de cotes se sont avérées bonnes. Et franchement cela change la vie nocturne. Le confort est TOP et aucun regret d'avoir opté pour le modèle haut de gamme en épaisseur 18 cm et 5 zones de confort.
  4. Voir le sellier pour avancement des travaux demandés et si facture à payer pour le nettoyage capote. Les travaux sont toujours programmés pour une récupération du matériel révisé fin Mars
  5. Repasser le fil neuf du GPS FURUNO sur le balcon AR droit et brancher la nouvelle antenne. Le branchement interne et provisoire est maintenant une histoire ancienne. Le câble défectueux de l'ancienne antenne a été replacé en lieu et place par le nouveau câble GARMIN. Il a pu repasser avec son connecteur dans un passe coque ancien destiné à un câble RJ45 pour l'antenne Wifi aujourd'hui déposé car inutile. Les Smartphones en mode modem font mieux l'affaire que les WIFI nomades.
  6. La nouvelle antenne à pris place sur le bacon AR et le vieux FURUNO GP32 fonctionne à nouveau parfaitement. Certes la MAJ de la date ne se fait plus car depuis 2022 le logiciel interne ne gère plus les dates avec les satellites. Le 14 Janvier 2022 est affiché comme étant le 31 Mai 2002. MDR. Mais l'heure affichée reste la bonne ce qui est l'essentiel. Ce GPS est conservé car raccordé à notre VHF et à notre écran multifonction de la TAC qui reste utile pour le radar.

Demain matin on sort le bateau de l'eau. On le passe au KARCHER puis on le mettra sur ber pour les travaux restant à faire au sec.

 

Bride d'évacuation eau de mer :

On voit bien que c'est quand même bien bouché.
On voit bien que c'est quand même bien bouché.
On voit bien que c'est quand même bien bouché.

On voit bien que c'est quand même bien bouché.

Coude d'échappement

La vue de gauche montre la calamine - La vue de droite la corrosion
La vue de gauche montre la calamine - La vue de droite la corrosion

La vue de gauche montre la calamine - La vue de droite la corrosion

Le coude et la bride INOX remplacés

Un bel ensemble en INOX avec un joint d'isolation

Un bel ensemble en INOX avec un joint d'isolation

Samedi 15 Janvier :

Aujourd'hui on a sorti le bateau. J'avais pris RDV à 10h. D'autres avaient pris RDV entre 9 et 10. Mais vu le froid comme me l'on dit les gars du port les gens se pointent toujours en retard. Résultat quand je suis arrivé il y avait déjà 3 bateaux en stand-by !!! Je me suis donc remis au quai d'attente !!!

Heureusement les gars de la manutention gèrent cela vite avec le tracklift pour sortir et 2 roulev pour aller mettre les bateaux sur ber. Ça enchaine vite. J'ai perdu 1/2h.

Le bateau n'était pas très sale. Un bout de filet de pêche à maille très fine orange était dans l'hélice entre les pâles. Je ne m'en rendais pas compte. Depuis quand était-ce là ??? Aucune idée.

  1. J'ai pu faire dans la journée le nettoyage des œuvres vives avec le KARCHER du port.
  2. J'ai nettoyé le pont et le cockpit avec le karcher. Mon bois a été nettoyé aussi avec ce karcher qui est réglable à faible pression. J'ai aussi nettoyé sommairement les bouts sur le pont.
  3. J'ai pu passer du sel d'oseille sur la coque (Œuvres mortes) Ce n'était pas très sale car j'avais fait l'opération aux Sables d'Olonne au retour d'Espagne.​​​​​​​

Dimanche 16 Janvier :

  1. Régler le jeu constaté au safran et dû à des câbles détendus. Réglage effectué avec mise en position du safran au centre en alignement de la barre à roue
  2. Dépose de l’hélice. Nettoyage. Vérification. Graissage
  3. Changement de l’anode de Saildrive
  4. Début du polishage de coque coté Tribord

Lundi 17 Janvier :

  1. Polishage  de coque coté Babord
  2. Cire de coque coté Tribord
  3. Préparer la carène avant peinture (ponçage léger avec l’orbitale)

 

Mardi 18 Janvier :

  1. Petites retouches de peinture Primocon sur le safran. Au fil des années après avoir refait les points sensibles avec un mastic Water Tite le safran ne présente plus beaucoup de points bullés. C’est négligeable et une simple couche de primaire Primocon suffit
  2. Dépose du joint silicone de liaison quille/coque et reprise de traces de rouille par ponçage léger + Primocon.
  3. Pose de Primocon sous la quille mais l’accès reste très limité pour faire un travail vraiment correct.
  4. Nettoyage ligne de flottaison Babord qui était bien sale avec des traces de pollution (un genre de pétrole durci difficile à enlever au Polish Cut)

Maintenant on va attendre que cela sèche.

Mercredi 19 Janvier :

La journée devait être celle d’une visite pour déjeuner avec Popo et les Soubig à Landévan.

Popo s’est fait arracher 2 molaires hier et par précaution il a annulé l’invitation pour la reporter à plus tard.

Et Jojo se fait aussi arracher une dent demain MDR.

A quand mon tour ????

On a donc un peu procrastiné aujourd’hui d’autant que le temps était merdique avec de la pluie à partir de 11h.

Dans l’après midi j’ai cherché à comprendre pourquoi l’évacuation de l’évier salle de bain était lente. Je pensais à un joint silicone qui aurait bavé au montage des raccords. Il semble que ce ne soit pas le cas mais seulement le fait d’un diamètre intérieur de passe coque plus petit sur les modèles en composite. Sans doute est-ce dû à une question de résistance. Donc on s’est juste contenté de nettoyer le tuyau

J’ai ensuite voulu changer mon robinet de salle d’eau. J’ai le neuf depuis un an mais le démontage était impossible sans un outillage permettant l’accès d’une clé tube de 10 mm. Ayant fait l’acquisition d’un jeu de clefs il y a des mois je me suis lancé. Et cela n’a pas été concluant.

Pour commencer l’accès est ridicule. Aucune place et en plus on ne voit rien.

Le robinet est fixé avec deux écrous sur des tiges filetées. Ensuite sur ces tiges il y a une entretoise en tube. Filetée ou pas je n’en sais rien.  Le tout vient bloquer une bride en C sous le trou de montage dans la dalle support d’évier. Après avoir pu déposer les écrous, les entretoises sont complétement bloquées et impossibles à défaire. On a beau taper avec un marteau rien ne bouge et insister c’est tout casser. Bref après des heures de labeur j’ai abandonné et remis tout en place comme avant. Pathétique.

Et pour finir de m’énerver une clé tube est tombée et a disparu dans les fonds sans doute sous le contre moule de la douche. Impossible malgré de nombreux essais avec un tournevis à aimant télescopique de récupérer la clef en acier. Et ça cela m’énerve. D’autant que c’était évidemment la clef nécessaire au démontage remontage. Par chance j’ai trouvé ici au brico un kit plombier pour déposer les mélangeurs. Ca a fait l’affaire.

Si je dois qualifier la journée de travail je dirais simplement que je n’ai rien fait d’intéressant voir même de la merde indigne de mon exigence habituelle.

Pour le démontage de ce robinet je ne vois qu’une découpe à la Dremmel des vis mais vu l’espace pour travailler je ne sais même pas si c’est possible. Je regarderais un jour.

 

Jeudi 20, Vendredi 21 & Samedi 22 Janvier:

Voilà en vrac la liste des travaux faits

  1. Polishage de la coque coté Bâbord
  2. Polishage de la ligne de flottaison bleue
  3. Passage de cire sur la coque Bâbord
  4. Brossage de la quille au niveau du plan quille/coque
  5. Mise en place d’un joint silicone 591 à la liaison quille/coque
  6. Réfection du joint de saildrive avec du silicone 591
  7. Mise en place d’un joint silicone 591 au niveau de la liaison palier safran/coque
  8. Peinture A7 du saildrive
  9. Peinture A7 des intérieurs de passe coque TrueDesign
  10. Peinture A7 du palier alu de safran
  11. Peinture A7 de l’hélice
  12. Peinture VC17M Extra sur les œuvres vives (2 couches)

Dimanche 23 Janvier :

Relâche on déjeune avec Jojo, Sylvianne, Jacky et Vivianne. Repas super au Crouesty au Cap Horn.

Ensuite balade de 5 km sur la côte à la commune de St Jacques.

Lundi 24 Janvier :

  1. Vidange du saildrive
  2. Graissage moyeu hélice
  3. Voir avec la manutention du port pour programmer la remise à l’eau du bateau.

Mardi 25 Janvier :

Remise à l’eau en début d’après midi vers 15h après avoir pu mettre une couche d’antifouling sous les patins de ber.

 

 

 

Mercredi 26 Janvier :

Voilà les travaux envisagés pour préparer 2022 au sec sont terminés. Le bateau est à l’eau.

Ce matin on a fini de ranger et de nettoyer avant de recharger la voiture. On a pu remmener les coussins – matelas de la cabine avant remplacés par les nouveaux « matelas no stress »

C’était juste pour tout caser mais on y est arrivé avec une voiture chargée jusqu’au toit avec les siège AR rabattus.

A 11h45 on rejoignait Jojo et Sylvianne à St AVE pour filer ensuite déjeuner chez Popo à LANDEVANT.

Michel nous avait gâté avec un repas à la hauteur. Son plat de lottes était très réussi. Idem avec ses travaux de décoration sobres et de bon goût. Il s’approprie sa maison qu’il met doucement a son goût. Ca fait plaisir à tous ses amis. Maintenant c’est facile pour lui de recevoir et si en plus il se met à devenir cordon bleu il va être sollicité 😉

Retour en soirée à St AVE et retour à OISSEL jeudi en début d’AM.

Au final entre les fêtes du JDA à PLOUGASNOU et les travaux bateau on a été absent 1 mois plein.

Fullhaya de retour à l'eau au ponton V3
Fullhaya de retour à l'eau au ponton V3

Fullhaya de retour à l'eau au ponton V3

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents